Skip to content

J Ai Tout Essayers

« J’ai tout essayé, rien n’y fait, il continue ! » est une phrase récurrente des parents épuisés et démunis face aux excès de leurs enfants. Batailles autour de l’habillement, du rangement, disputes au moment du départ pour l’école ou pour le lit… Les parents autoritaires y voient souvent des manifestations de mauvaise volonté, d’insolence, voire de mauvais penchants. De leur côté, les parents permissifs culpabilisent et se dévalorisent. Et s’il y avait d’autres causes ? En tant que maman, j’ai vécu des moments de grand bonheur mais aussi des instants de grande détresse. Je me suis souvent sentie impuissante, pleine de doutes. J’aurais aimé trouver un livre qui me donne des informations sur ce que pouvait vivre mon enfant dans telle ou telle situation, et des pistes pour savoir quelle attitude adopter. Mon hypothèse de travail est que les comportements des enfants sont d’abord au service de leurs propres besoins de croissance. Les récentes découvertes de la neurophysiologie ainsi que les expériences menées dans les laboratoires de psychologie le confirment. L’imagerie cérébrale, nos connaissances sur les neurones, les hormones du stress, l’intelligence, la mémoire, nous montrent sans équivoque qu’il est urgent de choisir un mode éducatif non-violent. Outre les séquelles affectives, les conséquences physiologiques et neurologiques sont désormais indéniables. Dans cet ouvrage, des dessins campent une situation du quotidien et une réaction parentale classique. Une ampoule, représentant l’éclairage scientifique, nous raconte ce qui se passe alors dans le cerveau de l’enfant. Ce dernier prend parfois aussi la parole pour décrypter ses sentiments, son vécu. Puis, parce que nombre de parents sont perdus, Isabelle propose des mots, des gestes, des attitudes parentales. 
Un enfant est un être en évolution, voilà une idée simple trop souvent oubliée.

Dessins d’Anouk Dubois

Un livre au plus près des préoccupations des parents d’enfants de 1 à 5 ans

Je ne vous présente plus Isabelle Filliozat sur le blog :-). « J’ai tout essayé, Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 à 5 ans«  est un de ces livres qui vous marquent à vie car vous n’êtes plus tout à fait la même personne au début et à la fin :-).

Dans « J’ai tout essayé« , Isabelle Filliozat donne la définition de plusieurs concepts éducatifs fondée sur

  1. un point de vue positif et bienveillant,
  2. des recherches scientifiques.

Existent-ils vraiment sous forme d’exigence futile, de comédie ? et si on les envisageait comme des réponses de l’enfant à un environnement trop complexe pour lui ?

Comment en poser ? comment formuler des consignes dans un langage positif plutôt que des interdits ?

Comment réagir pour aider nos enfants à grandir à partir de leurs erreurs ? Comment voir les « bêtises » comme des expériences plutôt que comme des affronts ?

  • Les disputes entre enfants

Comment gérer le partage d’un espace/ de jouets et le « chacun son tour » ?

Source : J’ai tout essayé d’Isabelle Filliozat (éditions Lattes)

Qu’est-ce qu’un point de vue positif et bienveillant ?

Il s’agit d’une vision de l’enfance centrée sur :

La notion d’ocytocine n’aura plus de secret pour vous !

    • l’importance du geste et du corps dans les apprentissages et le développement de l’enfant

« Le besoin principal d’un enfant est d’éprouver ses capacités physiques »

dixit Isabelle Filliozat. Un enfant qui bouge n’a pas besoin de se calmer mais de diriger son énergie autrement.

L’enfant est parfaitement capable de recevoir des informations, des descriptions de situations et de comprendre des consignes claires.

    • la confiance en l’enfant

Les enfants sont amenés à réfléchir, à choisir entre deux options, à poser et à répondre à des questions.

On peut demander à un enfant « Comment te sentirais-tu toi dans ce cas/ à sa place ? ».

Le jeu peut dédramatiser certaines situations : pourquoi ne pas dessiner le monstre du cauchemar pour le maîtriser ? ou lui offrir un cadeau ?

    • les sciences et le fonctionnement du cerveau

Isabelle Filliozat invite à prendre en compte les étapes du développement du cerveau dans l’éducation des enfants. L’enfant ne voit ni ne comprend comme l’adulte car son cerveau est en développement, les connexions entre les neurones sont en cours de formation.

Les mots d’amour pour faire face aux pleurs, colères et oppositions

Pour Isabelle FIlliozat, remplir le réservoir émotionnel des enfants est une priorité afin de prévenir les crises et les oppositions. Les 3 mots d’amour les plus importants à garder en tête sont :

1. regarder,

2. répondre,

3. écouter

Comment lire « J’ai tout essayé » ?

Le livres est partagé par tranches d’âge :

  1. de 12 à 18 mois: la période du non des parents,
  2. de 18 à 24 mois : la période du non des enfants,
  3. de 24 à 30 mois: de l’ordre, dans l’ordre, pas d’ordres,
  4. de 2 ans et demi à 3 ans: moi, moi, je veux toute seule,
  5. à 3 ans: ensemble,
  6. de 3 ans et demi à 4 ans : naissance de l’imaginaire, merveilles et cauchemars,
  7. à 4 ans: pouvoir, règles et image de soi,
  8. de 4 ans et demi à 5 ans: conscience de soi, difficultés de socialisation.

Les illustrations sont par ailleurs très pertinentes et « parlantes ». Anouk Dubois, l’illustratrice de « J’ai tout essayé« , est également formatrice en communication efficace et psychomotricienne : autant dire que cela se ressent dans ses dessins :-).

Les parents peuvent rechercher des mots clés correspondants à leurs difficultés ou bien consulter la/ les tranche(s) d’âge qui les intéresse(nt).

Pourquoi lire « J’ai tout essayé » ?

« L’imagerie cérébrale, nos connaissances sur les neurones, sur les hormones de stress, sur l’intelligence et sur la mémoire nous montrent sans équivoque qu’il est urgent de choisir un modèle éducatif non violent. » – Isabelle Filliozat

Ce livre est un pilier de la littérature au sujet de la parentalité positive dans le sens où il se rapproche au plus près des préoccupations quotidiennes des parents avec de nombreux exemples de la vie de famille (repas, sorties…) et des illustrations qui font référence à des situations vécues par tous les parents à un moment ou un autre… et qui nous ont laissés à la fois démunis et impuissants.

………………………………………………………………………………………………

« J’ai tout essayé, Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 à 5 ans » d’Isabelle Filliozat et illustré par Anouk Dubois (éditions Poche Marabout) est disponible chez votre libraire, en médiathèque ou sur internet.

Commander J’ai tout essayé sur Amazon ou sur Decitre.

Articles similaires